Une interview de Christian Décamps en Espagnol (mais je l'ai traduite)

Aller en bas

Une interview de Christian Décamps en Espagnol (mais je l'ai traduite)

Message  Godevin le Ven 10 Aoû 2012 - 18:02

Bonjour à tous.

Je suis un utilisateur de l'ancien forum et je n'avais rien posté de nouveau depuis belle lurette...

Je rediffuse ici l'un de mes anciens messages car je pense qu'il pourra plaire aux personnes qui ne l'avaient pas vu à l'époque. C'est une interview que Christian Décamps a donné à un site de rock progressif Mexicain à l'occasion d'une tournée dans ce pays. Il me faut restituer le contexte de cette interview : Elle se situe chronologiquement après la sortie de "Culinaire Lingus". A noter que l'interviewer fait une erreur en pensant que le premier disque solo de Christian est sorti en 1990, erreur que Christian rectifie aussitôt...

Christian Décamps est le chanteur de l’un des groupes les plus importants de France et d’Europe : Ange. Ce groupe a commencé sa carrière en 1969 et se poursuit à ce jour. Pendant ce temps, le groupe a connu beaucoup de changements, tant dans le style musical que dans ses membres. Chaque groupe s’est distingué par son style théatral unique qui a été malencontreusement comparé avec le style de Peter Gabriel dans Genesis. Le groupe Ange d’aujourd’hui suit son bonhomme de chemin et conserve l’originalité de sa musique qui a fait que ce groupe se distingue des autres groupes de musique rock. Je voudrais remercier le personnel de Musea, Thierry et Yves, sans l’aide desquels cette interview n’aurait pas été possible, ainsi que l’aide précieuse de Sylvie Borge qui est le manager du groupe, et le soutien inconditionnel de mon ami Humberto Luna “Progman”.

ROC : Bonjour Christian. Pourriez-vous me parler de la musique de Ange à ses débuts et comment il faudrait la définir ?

Christian : Je ne tiens pas trop à analyser la musique de Ange... A mon humble avis, je crois que c’est la musique de l’âme. C’est la symbiose entre l’esprit latin et le rythme anglo-saxon.

ROC : Ange est-il né comme un groupe de rock progressif ? Pourquoi les commentaires sociaux et politiques si corrosifs de “Caricature” ont eu tant de succès sur cet album ?

Christian : Je ne suis pas un fanatique des étiquettes, mais je sais que Ange a été immédiatement considéré comme un groupe de de rock progressif... je serais plus d’accord avec la définition qu’a faite Steven Wilson de Porcupine Tree : Un groupe de rock évolutif.... L’album “Caricatures” est une satire de la société. Une société élitiste qui administre et dirige les humains comme un troupeau de moutons, qui vole les âmes et les consciences. C’est la raison principale du succès de cet album grâce à la génération de l’époque...

ROC : Ange a-t-il été le premier groupe de rock progressif français ?

Christian : Le premier qui a réellement connu le succès, oui. Mais il y en avait beaucoup d’autres à cette époque comme Moving Gelatine Plates, Art Zoid et Magma et ce dernier continue d’exister.

ROC : “Le cimetière des arlequins” commence par une reprise de Jacques Brel. Un an après celui-ci, Mona Lisa ouvre son album “Grimaces” avec une reprise de Georges Brassens. Quelle a été l’influence de ces artistes populaires sur les groupes de rock français ?

Christian : C’est la richesse des textes d’auteurs tels que Brel ou Brassens qui nous motive à adapter ces morceaux à notre manière. Cela a été très excitant de chercher à créer des arrangements différents, et plus proches des conceptions des nouvelles générations.

ROC : Tu as une façon de chanter très particulière. Bien sûr, c’est dû au côté théatral que tu affectionnes, ton oeuvre a été comparée plusieurs fois à celle d’autres chanteurs tels que Peter Gabriel. Que penses-tu de ces comparaisons et comment crées-tu cette façon de chanter ?

Christian : Contrairement à ce que l’on écrit dans les médias, Ange n’est pas un Genesis français. Nos carrières respectives évoluent en parallèle et la manière de chanter de Peter Gabriel n’est en aucun cas une influence pour moi. La théatralisation des chansons est notre point commun....

ROC Quelles sont tes influences musicales ?

Christian : Nos influences musicales sont principalement Jacques Brel, Léo Ferré, les Beatles, les Moody Blues, King Crimson, Manfred Mann’s Earth Band, Aphrodite’s Child, le jazz et le classique.

ROC : Te sens-tu libre de composer ce que tu veux ou parfois te sens-tu limité ?

Christian : Ange compose toujours en toute liberté. Nous n’avons jamais fait de concessions et personne dans la compagnie de disque ne nous a jamais imposé quoi que ce soit. C’est bien sûr grâce à cela que Ange a gardé sa sonorité originale.

ROC : Quand est sorti l’album “En concert”, il est apparu évident que le groupe avait déjà un vaste répertoire avant d’enregistrer “Caricatures”. Pourquoi ces chansons n’ont-elles pas été incluses dans ces premiers enregistrements ?

Christian : A l’époque de création de “Caricatures”, cet album s’est substitué à tout ce que nous avions fait auparavant... cet album fut pour nous une véritable révélation, une autre manière de concevoir la musique et le besoin d’affirmer que jamais nous n’aurions la chance de graver intégralement les titres qui précédaient cet enregistrement.... tant pis !

ROC : Quelle partie de ton oeuvre considères-tu comme la plus importante de ta carrière et de Ange, et quelle est ta préférée ? Quel album considères-tu comme le plus travaillé tant au niveau de la musique que des paroles ?

Christian : Chaque nouvel album de Ange est mon préféré et est le plus important dans la carrière du groupe Ange. En fait, j’ai du mal à dire que c’est un travail, c’est plutôt une passion. L’avantage d’un artiste, c’est qu’il ne travaille pas, il se divertit.
Pour Ange, la mise en scène de “La gare de Troyes” en 1983... une comédie musicale avec une trentaine de comédiens et figurants... (pas facile à mettre en place !) fut un grand spectacle. Le virage le plus important du groupe est cependant “Par les fils de Mandrin” en 1977 avec en moyenne 6000 personnes par concert. De plus, le disque le plus travaillé est toujours le plus récent, en l’occurrence ici “Culinaire Lingus”...

ROC : Comment fut la relation entre les groupes de la scène française dans les années 70 et parle-moi un peu de ton accident de ces années-là et en ce qui concerne le concert que certains groupes ont fait pour vous soutenir ?

Christian : D’abord les relations ont été assez bonnes, étant donné les rares fois où nous avons eu l’opportunité de communiquer avec les autres groupes. J’ai cherché la meilleure façon de les connaître dans le but de partager plus de choses avec eux mais les agendas de ces groupes ont rendu ces projets quasi impossibles...
A propos de cet accident, le 17 juillet 1974 je me suis fracturé les talons stupidement en voulant faire quelque chose de complètement idiot. Sauter d’un trampoline de 2.50 m de hauteur et tomber derrière la batterie. Je devais passer par dessus le batteur et revenir derrière le micro... et ça a été le drame. Cet accident a provoqué l’annulation d’une vingtaine de dates en France et nous a aussi pénalisé financièrement... Mais il s’est produit quelque chose de positif, l’album “Au delà du délire” est sorti et d’un seul coup s’est retrouvé disque d’or en moins d’un mois.... un peu plus tard, quelques groupes français parmi lesquels Mona Lisa et Little Bob Story se sont solidarisés et ont organisé un concert.... une belle preuve d’amitié.

ROC : Quelle est l’importance de Ange en dehors de France et à qui se destine la version en anglais de “Par les fils de Mandrin” ?

Christian : Ange a eu son époque de gloire en Grande-Bretagne entre 1973 et 1976. C’est une époque pendant laquelle les groupes “continentaux” comme Ange, Magma, Amon Duul, Tangerine Dream jouaient beaucoup dans ce pays. Nous avons fait plus de 120 concerts en 3 ans, parmi lesquels le fameux Rock Festival de Reading (août 73) en face de 30.000 personnes, ça a été fabuleux et j’ai le souvenir d’une grande “standing ovation” à la fin de notre prestation. A part cela, nous avons aussi joué en Allemagne, en Finlande, au Danemark, en Russie, en Suisse et au Québec.
Quand à la version en anglais de “Par les fils de Mandrin”, c’était plus l’idée de la maison de disques qui pensait que le marché anglo-saxon serait intéressé, que mon idée personnelle. Mon accent anglais est assez approximatif.

ROC : Pourquoi Ange a-t-il changé de style dans les années 80 ?

Christian : Après le départ de J.M Brezovar (guitare) et D. Haas (basse) en 1979, Ange s’est employé à aborder un nouveau virage avec l’excellent album “Guet-Apens” et à partir de là le morceau “Cap’tain coeur de miel” est devenu un titre que nous jouons encore à ce jour dans les rappels. Depuis, nous avons pris un 2ème virage avec “Vu d’un chien” et ainsi de suite... de toutes manières, Ange n’a jamais fait 2 fois le même album. La technologie et les idées évoluent avec le temps, je ne suis pas un nostalgique. Pour moi le temps n’existe pas et c’est mieux comme ça.

ROC : Quelles étaient tes raisons de faire un album solo dans les années 90 ? T’es tu fait aider de ton fils pour cet album ?

Christian : Pour information, mon 1er album solo était “Le mal d’Adam” en 1979. Un album solo est une bonne thérapie, une expérience qui permet de prendre des distances avec le groupe et c’est bon pour tout le monde... Oui, c’est dans l’album “Juste une ligne bleue” que mon fils Tristan intervient tant comme compositeur que comme interprète. C’est depuis ce moment que j’ai pris conscience de son grand talent. Depuis ce temps-là, il est une des figures de proue du groupe et de plus, c’est un excellent producteur. Nos relations père-fils sont très positives.

ROC Combien de livres as-tu écrit ?

Christian : 5 livres :
-Une compilation de poèmes “Rien qu’une poignée d’images” (1977)
-Un roman “Sève qui peut” (1989)
-Une compilation de mes textes “Mes mots d’Ange et autres vers solitaires” (1996)
-”La voiture à eau” (1999)
Je suis en train de finir d’écrire une pièce de théatre “L’échangeur de Beaune”, qui sera créée au printemps 2004 et je vais commencer un nouveau roman “Le bois travaille, même le dimanche” (sortie prévue fin 2003)

ROC : Que peux-tu me dire de la tournée de Ange dans les années 90 “Rideau” et “A... Dieu” ? Etait-ce l’adieu définitif à l’ancien Ange ?

Christian : Oui, c’était l’adieu définitif à l’ancien Ange. Ange est avant tout un patrimoine musical et un voyage dans le temps et je voudrais qu’après moi le voyage continue pour l’éternité...

ROC : Quel est le concept de Ange et quels ses membres actuels ?

Christian : Ange est comme un arbre... Il a des racines qui forcent le respect... La sève est la création et les branches celles que nous avons faites et sur lesquelles nous avons chaque printemps fait éclore des bourgeons qui feront fleurir les fruits de la passion....Les membres actuels du groupe sont :
-Tristan Décamps (claviers/chant)
-Hassan Hadji (guitare/chant)
-Thierry Sidhoum (basse)
-Hervé Royer (batterie)
-Caroline Crozat (chant)
-Christian Décamps (chant/guitare sèche/claviers)

ROC : Que penses-tu de ta visite au Mexique et que penses-tu de ta visite en Amérique latine ?

Christian : C’est la première fois que nous allons jouer en Amérique latine, et j’espère que cela ne sera pas la dernière. L’idée de monter un concert au Mexique est très excitante. Nous savons que nous avons des fans dans ce beau pays et c’est un grand plaisir de pouvoir les rencontrer à travers notre musique... A plus tard sur le rêve et à bientôt sur la vie...


Dernière édition par Godevin le Lun 27 Aoû 2012 - 13:54, édité 2 fois

Godevin

Messages : 1
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 56
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une interview de Christian Décamps en Espagnol (mais je l'ai traduite)

Message  Mandrin3 le Ven 10 Aoû 2012 - 18:03

Merci Godevin et bienvenue dans la nouvelle Roulotte smile1 smile1

_________________
    
  

   "Il n est rien de plus beau qu'aimer l autre bien plus qu'on s 'aime soi" ( Damien Saez )

  Mes images de concerts :  Collections
                                             Photos
avatar
Mandrin3

Messages : 18226
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 65
Localisation : Quelque part entre la Terre et la Lune

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum